POURQUOI AVONS-NOUS PEUR DU MARIAGE ?

Si à la simple évocation du mot mariage vous avez des suées et vous sentez une montée d’angoisses, vous souffrez sans doute de gamophobie. Gamo quoi ? Gamophobie la peur du mariage ! Ce sujet semble encore tabou et pourtant cette phobie touche bien plus de personne qu’on ne le pense. Depuis 2012, l’INSEE note une baisse constante des mariages chaque année, ce qui nous amène à nous poser quelques questions.

Je vous explique à travers ces quelques lignes quelles sont les raisons de cette phobie, comment la vaincre et trouver des solutions si c’est votre cas ou celui de votre partenaire et je me positionnerai sur la question de la finalité du mariage.  Cet article me tient à cœur, car je suis moi-même très réticente au mariage, je vous expliquerai pourquoi dans les dernières lignes.

Qu’est-ce que la gamophobie ?

Le mariage peut faire peur et c’est normal. C’est une responsabilité sur du long terme qui peut en inquiéter plus d’un/une. La peur du mariage est donc nommée gamophobie qu’il faut distinguer de la philophobie qui est la peur de l’engagement. Les symptômes de la gamophopbie apparaissent lorsque les conversations sont orientées sur le mariage et que celui-ci devient de plus en plus concret. La phobie déclenche alors une peur incontrôlable et irrationnelle lié au mariage.

Les chiffres tendent a montré que les hommes sont plus touchés mais de plus en plus de femmes semblent également craintives à l’idée de devenir une femme mariée. Il est important de prendre conscience de cette phobie qui peut fortement altérer la relation de couple.

Les raisons possibles de cette phobie

Cette peur du mariage cache le plus souvent d’autres craintes et inquiétudes. 
On retrouve la peur de devoir renoncer à sa liberté. Cela implique qu’on associe une sorte d’enfermement au mariage ? Parle-t-on d’une liberté physique ; devoir rendre des comptes quand on sort, d’une liberté moral ou encore d’une liberté sexuelle ? Tant que les partenaires ont la même vision de la relation de couple, il n’y aucune raison que le mariage donne l’impression d’être emprisonné. Je vous invite à lire notre article : « Aimer et rester libre : le secret des couples qui durent » afin d’y trouver pleins d’astuces et vous verrez qu’être en couple n’implique pas de renoncer à sa liberté.

La peur de l’échec et du divorce peuvent être également sous-jacent à la gamophobie. Et pour cause, près de 45% des mariages finissent en divorce en France alors on peut effectivement craindre que notre idylle prenne la même tournure. Mais posons-nous la question, y aurait-il autant de divorces si les personnes communiquaient un peu plus ? L’amour n’est pas un long fleuve tranquille, c’est une bataille quotidienne !

Cette technique s’inspire du slow-sex qui tend à repousser le moment de l’orgasme pour Et parfois, la peur de mariage est liée à la raison de l’argent, car oui, un mariage coût cher et les procédures sont longues et lourdes. C’est une préparation de près d’une année qui peut mettre en périple votre relation avant même d’avoir signé car belle-maman a décidé que cousin Henri devait absolument être invité et que votre père veut mettre son costume bleu pétrole et non le gris qui irait mieux avec le thème choisi. Je plaisante, mais les préparatifs en refroidiraient plus d’un c’est sûr !

La peur de l’infidélité peut aussi refréner au mariage. L’appartenance à l’autre et la sécurité relationnelle que le mariage induit donnerait des raisons potentielles à certaines personnes d’aller voir ailleurs. Car les démarches administratives d’un divorce sont longues et coûteuses, les infidèles se sentent protégés et à l’abri d’une séparation.

D’autres peurs comme la peur de l’abandon, de décevoir, de souffrir peuvent aussi apparaître. Ces réactions viennent la plupart en rappel à des expériences malheureuses vécues pendant l’enfance. Les expériences traumatisantes peuvent marquer fortement la vie relationnelle future d’un individu. 

Comment vaincre votre peur ou celle de votre partenaire ?

Si des premiers blocages ou symptômes apparaissent et vous laissent penser que vous souffrez (ou votre partenaire) de gamophobie, il est nécessaire d’identifier et d’analyser les sources et causes possibles à cela. Afin d’identifier et de comprendre les sources du problème. Vous pouvez également envisager l’aide d’un professionnel afin de trouver une solution ou des alternatives pour que cela n’affectent pas votre relation de couple.

Parlez avec votre partenaire ; la communication et la compréhension peuvent aider à surmonter la phobie. En expliquant vos craintes, votre partenaire sera bien plus compréhensible et patient quant à l’évolution de votre relation.

Laissez faire le temps, vous pouvez passer devant Mr le Maire à tout âge alors profitez de vos premières années pour penser à vous et solidifier votre relation. Et vous pourrez ainsi envisager le mariage comme une nouvelle étape à votre histoire en étant beaucoup plus serein/e.

Le mariage est-il une fin en soi ?

Au niveau individuel, le tantrisme est une technique de développement personnel qui A mon sens non, mais cela dépend de chaque personne et de l’environnement dans laquelle nous avons été éduqué.

J’ai moi-même grandi en pensant que je me marierai avec une belle robe blanche de princesse et que ce serait pour toute la vie ! Merci les contes Disney !  
Croyez-moi, j’en suis revenue. ! Il y a quelques années, j’étais absolument contre le mariage,  j’étais persuadée que si un jour on me passait la bague au doigt, la relation avec mon amoureux changerait et pas en bien ! Je n’en démordais pas, j’étais convaincue que le mariage détruit une relation. Pourquoi ? Car lorsqu’on signe un petit papier pour certifié que maintenant on appartient à l’autre, on ne fait tout simplement plus d’efforts. C’est humain, dans notre cerveau c’est acquis alors on se laisse aller.

Aujourd’hui, avec plus de recul et quelques années,  je serai prête à revoir ma position si la solidité de ma relation est bien ancrée. Si mon partenaire partage la même vision que moi à savoir qu’il faut faire perdurer la magie en gardant en tête que c’est un investissement quotidien et que cela ne changera rien à notre relation alors, peut-être nous nous présenterons devant Mr le Maire.

Chaque personne est différente, chaque couple est différent, chaque famille est différente. Peu importe si la finalité est le mariage ou non, le plus important est de s’écouter, d’écouter l’autre et surtout suivre ses valeurs. Un couple non marié n’est pas un faux couple et un couple marié n’est pas exempt de se séparer un jour. Chaque histoire est unique, vivez la comme vous en avez envie !

Crédit photos : freepik